buvande


buvande
   Dites, "piquette" ou "boisson".

Dictionnaire grammatical du mauvais langage. . 2014.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • buvande — [byvɑ̃d] ou buvante [byvɑ̃t] n. f. ÉTYM. 1564; du rad. buv de boire. ❖ ♦ Régional. Boisson légère; piquette. || Buvande de prunelles …   Encyclopédie Universelle

  • buvande — (bu van d ) s. f. Un des noms provinciaux de la piquette. ÉTYMOLOGIE    Provenç. bevenda ; anc. espagn. bebienda ; ital. bevenda ; du latin bibenda, liquide qui doit être bu, de bibere (voy. boire) …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • buvante — buvande [byvɑ̃d] ou buvante [byvɑ̃t] n. f. ÉTYM. 1564; du rad. buv de boire. ❖ ♦ Régional. Boisson légère; piquette. || Buvande de prunelles …   Encyclopédie Universelle

  • boisson — [ bwasɔ̃ ] n. f. • XIIIe; bas lat. bibitio, de bibere « boire » 1 ♦ Liquide qui se boit. ⇒ breuvage. « Je ne puis troubler sa boisson » (La Fontaine). Boisson fraîche (eau, jus de fruits, lait, milk shake; citronnade …   Encyclopédie Universelle

  • piquette — 1. piquette [ pikɛt ] n. f. • 1583; de piquer ♦ Boisson obtenue par la fermentation de marcs de raisin frais (ou autres fruits) avec de l eau sans addition de sucre. « Il buvait de bon cœur la piquette dans un cabaret de campagne » (Musset). ♢… …   Encyclopédie Universelle

  • prunelle — 1. prunelle [ prynɛl ] n. f. • 1175; de prune ♦ Fruit du prunellier, petite prune globuleuse bleu ardoise, de saveur âpre. Il allait « à la saison cueillir les prunelles sur les haies » (Barrès). ♢ Eau de vie, liqueur de prunelle. Ellipt Un… …   Encyclopédie Universelle

  • buvant — ● buvant nom masculin Bord aminci d un verre à boire. ⇒BUVANT, ANTE, part. prés., adj. et subst. fém. I. Part. prés. de boire. II. Emploi adj., rare. Qui boit. Les buvantes gazelles (L. DAUDET, Sylla et son destin, 1922, p. 165). Loc. fam.,… …   Encyclopédie Universelle

  • despense — Despense, f. penac. Vient du verbe Latin Pendo, qui signifie bailler et livrer deniers au poids (ainsi qu au temps jadis estoit usité, auparavant que la monnoye prinst forme et coing public) mais il est attourné à la Françoise, et signifie… …   Thresor de la langue françoyse


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.